Ligue 1 : Ce quÂ’on retient de la phase aller





Le rideau de la phase aller est tombé mardi dernier après l’opposition entre Botafogo de Douala et Coton Sport de Garoua au stade de la réunification.

Durant cette première partie du championnat, 265 buts ont été inscrits pour une moyenne de 1,73 but par match. Cette phase aller a connu un premier cas de forfait à la 16e journée, le Tonnerre de Yaoundé n’avait pas effectué le déplacement au nord pour affronter Coton Sport.

1-) Coton Sport a régné en maître absolu

Les hommes de Didier Gomes Da Rosa ont réalisé une bonne première partie du championnat. Sa position de leader est due aux belles performances obtenues à domicile mais aussi loin de ses bases. Le club phare du nord affiche 33 points pour une seule défaite essuyée à Douala face à Botafogo lors de l’ultime journée de cette phase aller. Avec 23 buts inscrits, Coton est la meilleure attaque du championnat.

2-) Botafogo, l’effet Cosmos ?

Le bleu Botafogo a aussi réalisé un bon parcours durant cette première phase du championnat. Les protégés du coach Djam Laurent ne sont pas deuxièmes au classement pour rien. Ils peuvent se targuer d’être la seule formation à faire chuter Coton Sport de Garoua.  Avec un intrépide Hugo Nyame dans les buts, Botafogo termine comme meilleure défense du championnat avec seulement 9 buts encaissés. Ce bon parcours rappelle celui de Cosmos de Bafia qui la saison dernière pour sa première en ligue avait terminé le championnat comme dauphin de Coton Sport.

3-) Les clubs de Yaoundé dans le noir

Il s’agit bien évidemment des clubs mythiques de Yaoundé qui sont toujours à la traine après 17 journées jouées. Englués dans la zone rouge, le Canon et le Tonnerre de Yaoundé n’ont connu que deux victoires chacun.  Le club de Mvog-Ada partage la pire attaque (6 buts marqués) avec NjallaQuan Sport Academy tandis que le Kpa-Kum  truste la pire défense du championnat avec 27 buts concédés, malgré la présence dans son effectif des gardiens comme EffalaKonguep et Sylvain Abogo convoqué chez les lions séniors.

4-) Les promus loin d’être ridicules

Les trois promus n’ont pas fait piètre figure dans cette première partie du championnat. Botafogo a eu le mérite de terminer en deuxième position. Lion Blessé de Foutoni, pour sa part, a décroché un record pour avoir été la toute première équipe qui, pour ses débuts en élite affiche 9 matches sans défaite. Avec 28 points, Lion Blessé est éjecté du podium grâce à la différence de but. Le troisième larron Dragon de Yaoundé a, lui aussi, un bilan positif. 7e au classement avec 27 points, il est encore possible de viser une place africaine.

5-) La journée la plus et la moins prolifique

La 6e journée est celle la plus prolifique de cette phase aller. 26 buts ont été inscrits durant cette journée de championnat. La 13e journée est la moins prolifique. Les filets ont tremblé seulement à 10 reprises sur les 9 matches qui constituaient cette journée.

6-) Les bonnes et les mauvaises séries

Coton Sport de Garoua enregistre la meilleure série d’invincibilité avec 16 matches sans défaite. La seule désillusion est intervenue à la 17e journée face à Botafogo (2-1). La pire série de cette phase aller est à mettre à l’actif du Tonnerre Kalara de Yaoundé. Les blancs et noirs de Yaoundé sont restés sur 10 matches sans victoire. Le dernier succès du club remonte à la 7e journée face à l’Union de Douala (1-0).

Léger Tientcheu

Laisser votre Commentaire