Qualif Guinée Equatoriale 2015 : Retour sur un parcours sans faille





Après le match nul et vierge obtenu au stade Felix Houphouet Boigny ce mercredi en marge de la 6e et dernière journée des éliminatoires de la CAN 2015, les lions terminent leur campagne de qualification avec 14 points et surtout sans essuyer une défaite dans le groupe D.

Après la foireuse coupe du monde 2014 au Brésil où le Cameroun a terminé dernier de la classe, les mesures fortes ont été prises par le sélectionneur Volker Finke et le ministère des sport camerounais pour mettre à l’écart certains joueurs qu’ils estimaient ne plus être en mesure d’apporter cette plus-value à la sélection nationale. Au nombre de ces joueurs « bannis » se retrouvaient des joueurs-cadres tels Samuel Eto’o, Aurélien Chedjou, Alex Song, Makoun.

La jeunesse prend le pouvoir

La liste des joueurs convoqués pour prendre part au premier match des éliminatoires de la CAN 2015 a surpris plus d’un observateur. Des noms pas trop connus dans les milieux de football camerounais. Mais qui se sont révélé de fort belle manière en signant des prestations majuscules. Le 6 septembre dernier contre les léopards de la RD Congo, Clinton Njié pour sa première, signe l’ouverture du score à Kinshasa. Ondoua Ebogo qui a connu une promotion réalise des arrêts incroyables et confirme qu’aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre d’année. Le Cameroun s’en tire avec 2 buts à zéro dont beaucoup ne pouvaient parier.

Le match de la confirmation face aux ivoiriens

Quelques semaines après, ces mêmes lions affrontaient la redoutable équipe ivoirienne pour la deuxième journée. C’était le vrai match test pour cette équipe rajeunie à 80 pour cent. Même les plus chauvin n’imaginaient guère l’issue très favorable pour les lions qui ont bouffé les éléphants sur le large score de 4 but à 1. Les nouveaux ont encore fait sensation en signant des prestations au-delà même des attentes. Ça ne faisait plus l’ombre d’un doute, une équipe était née et on pouvait compter sur elle pour une qualification à la prochaine CAN. Une Coupe d’Afrique qui avait disparu des agendas des sportifs camerounais. La réception des léones stars de la Sierra-Léone pour le compte de la 3e journée a laissé un goût d’inachevé. Peut-être trop confiante, l’équipe camerounaise s’est vue accrocher par une vaillante équipe sierra-léonaise (0-0) avant de relever la tête au match retour (2-0) toujours joué à Yaoundé à cause du virus Ebola qui sévit dans ce pays de l’Afrique de l’ouest. La qualification décrochée

Avec 10 points, il ne fallait plus qu’un seul point pour s’assurer une place parmi les 16 équipes qui iront chez le voisin équato-guinéen. Et ces jeunes lions n’ont pas tremblé face aux congolais, lors de la 5e journée. Ils ont fait mieux qu’un match nul (1-0). Les équipiers du capitaine Stéphane Mbia ont signé une quatrième victoire et assurant au passage leur première place dans ce groupe D.

Il n’y a pas eu revanche

Etant assuré de terminer en tête du groupe D, il fallait finir en beauté face aux éléphants à Abidjan. Les ivoiriens qui ruminaient encore leur déculottée reçue à Yaoundé promettaient une revanche, ce samedi. Ça n’a pas été le cas. Les hommes d’Hervé Renard, malgré leur supériorité numérique, n’ont pas fait mieux qu’un match nul. Démissionnant même de faire le jeu, dans les derniers instants de la partie. Le Cameroun termine en patron avec 14 points et au regard de son parcours fait office de favoris. Même s’il y a encore du travail à faire dans certains secteurs comme l’entrejeu, force est de constater que cette équipe new look des lions aura fait plaisir aux camerounais durant cette campagne qualificative. Reste maintenant à se lancer à la conquête de la couronne continentale en janvier prochain. Ces lions en sont capables !

Léger Tientcheu

Laisser votre Commentaire